Quand les groupes locaux se baladent en ville, explorent les rues, déclarent la guerre aux pavés ou leur amour à Grenoble dans leurs clips, et bien nous ont dit oui ! Surtout dans une période de m**** comme celle-ci on ne peut plus déclarer notre flamme à Gre City. Cadeau à tous les grenoblois.es : une dégustation multi-saveurs de la ville avec une sélection de clips de groupes locaux !

 

1 – Arabella – Arabella

Arabella, le groupe rock bien en forme de Grenoble nous donne dans ce clip éponyme de belles visions de nos montagnes et de nos forets. On se moque pas : dit comme ça, ça fait cliché, mais déjà, je voyais pas comment le dire autrement, et de deux, vous allez voir, c’est plutôt … rafraîchissant en fait. Appréciez cette bouffée d’air frais !

 

 

2 – JosephJospeh – Summer Bicyclette

Le duo rap Jospeh Joseph a décidé de chiller en bicyclette à travers la ville et en profite pour nous faire une véritable visite guidée de nos rues les plus fréquentées. Grenoble et les vélos, doit y avoir un truc, pour de vrai … En tout cas pour faire une déclaration comme ça à nos petits bolides, il doit y avoir une obsession quelque part.

 

 

3 – Les coureurs de rempart – La fièvre des damnés

Le groupe a récemment investi le fameux Institut Dolomieu (qui va officiellement être détruit et remplacé par des espaces de cowork, miam) pour nous sortir un titre aux résonances ô combien funestes avec cette période de confinement … Mais on les pardonne : ils ont dit qu’ils n’avaient pas fait exprès, et c’est plutôt bien fait.

 

 

4 – Le rago x Purple Note – Où ça nous mène

L’Isère de nuit entourée de fauves à la verve en forme, il y a de quoi nous plonger dans une belle nostalgie de Grenoble, non ? Le Rago & Purple Note squatte dans les ruelles sombres de la ville pour nous démontrer leur talent, alors on les écoute.

 

 

5 – Update – We’re like demons

Le groupe pop-rock grenoblois Update impressionne par son jeune âge : cinq jeunes musiciens de 16 à 18 ans se font plaisir sur des grattes, et c’est plutôt cool de voir ça. Un détour dans l’Institut Dolomieu (qui n’y est pas allé en fait?), encore une fois, semblait être une étape obligée pour faire résonner le rock’n’roll in the darkness.

 

 

6 – Resca [Opus Crew] – Sans Titre II

Resca nous fait ici une jolie démonstration de son rap nerveux et assez bluffant … en nous offrant un joli trip en plein cœur de Notre-Dame, avec une spéciale dédicace au Super U du quartier, le Not a Beer, la librairie la Dérive, enfin voilà t’as compris, on va pas se faire plus de mal.

 

 

7 – Bleu Russe – La beauté du geste

Un peu de musique planante et décalée avec notre joli Bleu Russe qui vient nous aérer avec quelques visions de parcs, de rues, de trottoirs et même de bureaux tabacs de notre belle Grenoble. Y’à que moi qui a l’impression de reconnaître la rue où se trouve le cinéma le Club ? Ou c’est encore mon imagination de confinée ?

 

 

8 – Crew-Stibate – Turn Up

Une jolie chanson phallo-centrée pleine de délicatesse, tournée sur les toits de la ville, peut aussi nous donner la nostalgie de l’art grenoblois. Une belle démonstration de flow juvénile pleine d’ambition qui peut nous illustrer la misère sexuelle des célibataires en ces temps confinés.

 

 

9 – Zalem & Adèle – Didgeridoo Duet

Un peu moins récente (bon ok, elle a 7 ans je crois), ce clip du duo didgeridoo de Zalem & Adèle dans cet endroit si particulier de la ville que je ne prendrais même la peine de cite, est un bol d’air frais local. Nous aussi on voudrait aller se croire en plein festival devant Arthaud.

 

 

10 – Ra2z – flingue l’instru d’Eminem

C’est pas la vidéo la plus récente non plus, mais on ne pouvait pas faire l’impasse sur le parc de la caserne de Bonne sous le soleil, non ? Le rappeur Ra2z s’est fait connaître en partie grâce à cette vidéo survitaminée où il pose son texte sur le son de « The Real Slim Shady » d’Eminem et nous donne envie … d’aller se balader autour de l’étang derrière lui. Rest in Peace.

 

 

11 – BONUS : Ici c’est Grenoble

Littéralement impossible de réaliser un article sur le sujet sans cette magnifique piqûre de rappel : allez, je vous la remet, pour le plaisir, ces collégiens qui ont fait à Grenoble leur plus belle déclaration d’amour. #Fierté
Repassez tout ça chez vous en boucle sur le canapé s’il le faut, mais restez chez vous ! ♥

 

 

 
 


 

Tu as aimé cet article ? N’hésites pas à nous faire un don pour que le webzine continue d’exister !
Faire un don ♥

 

 
 

error: Contenu protégé !