Uppah sortait ce 31 janvier son premier EP : « Single Diamond », produit par le label indépendant grenoblois Carton-Pâte Records. Mélange de techno mélodique et de minimal, ce petit bijou de douceur est une invitation à l’évasion, à savourer sans modération…

 

« Beaucoup d’accords », « une basse qui prend au ventre et des percus très rythmées » : l’ambiance est posey. Avec cet EP, nul doute que Uppah se fait plaisir et fait plaisir en mêlant techno mélodique et ambient. « Je joue beaucoup avec des bruits de fond, de nature ou de lieux peuplés, pour donner de la texture au son. Quelques synthés, assez aigus et « granuleux » pour accrocher les oreilles ».

« Ce type de musique, il est fait pour te transporter ailleurs pendant six minutes, t’échapper un peu de ce quotidien pas forcément toujours souriant ». A la manière de Tycho, Uppah distille sonorités doucereuses et rythmiques appuyées. Mission réussie, évasion garantie.

 

uppah - uppah single diamond - carton pate records - scene locale - scene locale grenoble -  techno grenoble

© Atelier Draphique

Après l’avoir lancé il y a quatre ans, Carton-Pâte Records – label indépendant grenoblois – lui renouvelle sa confiance en produisant « Single Diamond ». A noter également l’organisation de la résidence Deep Inside où Uppah a tout le loisir de s’exprimer en invitant des artistes qu’il aime, tout en faisant la promotion des nouveaux venus du label. « Et la cuvée est bonne cette saison ! » d’après l’intéressé.

Avec de nombreuses actus, Uppah jouera pour la première fois à la Belle Électrique le 24 février en compagnie de Michael Mayer et Fort Romeau. Sans oublier le Chalet Techno les 23 février et 30 mars, au Chalet Bar.