Situé dans le quartier des Antiquaires, le Synesthète est un bar où bonne chère rime avec bonnes bières (et bons vins!). Outre des mets de qualité, l’équipe accueille des concerts et résidences artistiques avec une volonté affichée de développer son offre artistique. Rencontre avec Agathe Duchet, propriétaire de ce « bar hybride qui agite [les] sens ».

 

Créé il y a bientôt trois ans, l’idée initiale du projet était de « pouvoir trouver des bonnes bières et des bonnes bouteilles de vin dans un même lieu » et « de partir sur du conseil » souligne Agathe Duchet, propriétaire et gérante du Synesthète. Sur la première année, la carte est « hyper simplifiée » pour pouvoir orienter la clientèle.

 

 

Aujourd’hui, « pas vraiment de carte mais des formules à adapter selon les envies et les goûts » pour « trouver le vin ou la bière qui correspond » aux attentes de chacun. « L’idée est aussi de ne pas avoir une carte trop figée afin de proposer régulièrement de nouveaux produits » peut-on lire sur le site internet du bar.

« Les bières ne sont que locales, pratiquement. On fonctionne principalement avec la Brasserie des Cuves à Sassenage et avec la Vieille Mule et de temps en temps on fait appel à une brasserie à Saint-Etienne » affirme Agathe Duchet. Et d’ajouter : pour « le vin on fonctionne sur toute la France » et peut-être bientôt l’Italie. Même si l’équipe n’est pas volontairement focalisée sur les vins bio, au final ils sont nombreux à figurer sur la carte.

 

« Réinventer le bar en un espace hybride »

« La deuxième année, on est restés là-dessus en essayant de proposer des concerts » affirme Agathe Duchet. Mélanger les formes artistiques, « réinventer le bar en un espace hybride », une « question d’envie » pour celle-ci qui avoue s’ennuyer assez vite d’où le besoin d’apporter un « plus » aux lieux. D’autant que le bar situé dans le quartier des Antiquaires jouit déjà d’un certain cachet. L’intéressée le reconnait d’ailleurs : « les murs ont déjà un peu une âme ». 

 

© Peanuts Wear Caps

« Cette année on a commencé à vraiment développer le côté concert, le côté culturel » ajoute la propriétaire, en proposant également des expositions, du théâtre, une dimension artistique qui la « botte vraiment ». A ce titre, l’équipe accueille des résidences artistiques comme c’est le cas avec l’artiste Peanuts Wear Caps qui chaque mois « propose un set » à l’occasion des Apéros fusion et « invite un autre DJ à venir avec lui ».

La musique n’est pas la seule discipline mise à l’honneur : théâtre, improvisation et dessin ne sont pas en reste. D’ailleurs les artistes Atom Ludik et Gwenaël Mana’ch ont pu résider au premier étage de ce lieu « ouvert et tolérant » en début d’année et proposer des ateliers synesthésiques ouverts au public.

 

Une programmation artistique renforcée dès septembre

La programmation musicale de l’année prochaine est d’ores et déjà mise en place « jusqu’à fin décembre pratiquement » et Agathe Duchet ne manque pas d’idées pour la rentrée. A partir de septembre, davantage d’évènements seront proposés avec au programme : « deux concerts par mois au minimum plus une soirée DJ » en « combo avec une boisson à découvrir », des « blind tests une semaine sur deux », « des expos tous les mois » et « du théâtre d’impro une fois par mois au minimum ». Les résidences artistiques seront également maintenues.

 

© Lynch the Elephant

Pour l’heure, l’équipe du Synesthète a décidé de tester des « scènes ouvertes avec la proposition d’un cocktail » en mettant à disposition une sono « tous les weekends du mois de juin » pour les artistes et mélomanes en tous genres.  Exception faite de la semaine prochaine, où Lynch the Elephant investira la terrasse le 21 juin à l’occasion de la Fête de la musique …