MEtaNbTgRk8

The Next Tape, groupe électro nu-jazz de Grenoble, a sorti en février dernier le clip du morceau « Fancy Toy », issu de leur premier EP sorti en 2016. Le clip cache des idées acides sous des couleurs peps : n’ayez pas froid aux yeux !
 

Suivez Fancy Toy dans une ambiance pop colorée

The Next Tape réussi avec le clip de « Fancy Toy » à nous plonger dans une ambiance et une atmosphère très particulière. Première chose à noter : les couleurs. Vous remarquerez que vos pupilles reçoivent la dose de couleurs bien flash, et pourtant, votre œil n’est pas agressé mais plutôt captivé. C’est parce que les couleurs sont extrêmement bien travaillées et dosées. Sans faire une leçon magistrale de colorimétrie, sachez que les couples verts/rouge et jaune/violet sont des complémentaires. Les couleurs complémentaires se renforcent au contact l’une de l’autre. En gros, un vert mis à coté d’un rouge aura l’air bien plus pétant (et inversement proportionnel). Pour revenir au clip, je vous laisse vérifier mais vert/rouge et jaune/violet sont les couleurs dominantes.

The next tape - fancy toy - couleurs pop

Cette ambiance saturée de couleurs bien peps vous rappelle peut-être quelque chose. Et si je vous dis Pop Art ? Bingo ! Le clip a clairement une ambiance Pop. De part ses couleurs mais pas seulement. Regardez les looks des artistes: robes avec imprimés symétriques, survêts monochromes, perruque avec coupe au carré. Je vous laisse maintenant regarder le décor : première radio transistor, bon gros fauteuil en velours moutarde, toile cirée, téléphone bouche, visière de casquette plastique. Ajoutez à cela le son électro 8 bits qui évoque clairement les musiques entêtantes des premiers jeux vidéos et on y est : en plein milieu des 60’s !

Pour aller plus loin dans le détail, soyez attentifs aux fondus : de belles transitions avec des superbes formes géométriques, ronds, étoiles, soleil, et j’en passe. Si ça vous fait penser aux vieilles séries américaines, c’est normal ! Encore mieux, même le format de la vidéo est rétro, d’où les deux bandes noires sur les côtés.

The next tape - fancy toy - annees 60s
 

Consommation, dépendances et droits des femmes

Toutes ces allusions aux années 1960 sont très bien vues, car si vous écoutez un peu les paroles de la musique, elles dénoncent notre rapport à la consommation. La chanteuse incarnant le « Fancy Toy », littéralement « jouet fantaisie » ou « jouet de luxe », susurre de douces paroles marketing à vos oreilles :

« I’m a fancy toy, you can buy me for few dollars
You are not a loser here can’t you see you are a star
you are nothing in the world but you are a king in mine. »

Quel rapport avec les sixties ? C’est une période industrielle qui marque le début de la grande consommation des articles produits en série. Le Pop Art réutilise les codes du marketing, en partie pour le dénoncer.

Pour finir, je voulais souligner deux autres pistes de réflexion possibles dans ce clip : dénonciation de la femme objet dépendante moralement et financièrement du père ou du mari. Il faut savoir qu’avant 1965, une femme ne pouvait ni travailler ni ouvrir un compte en banque sans l’accord de son mari. Le seul moyen pour elle d’avoir un semblant d’émancipation était alors de devenir un jouet de luxe, un fancy toy…

The next tape - fancy toy - dependance warhol droit femme

Et enfin, interrogation de nos dépendances, sous toutes leurs formes. On voit notamment un plan avec les deux artistes l’un en face de l’autre à une table avec une bouteille d’alcool. Nous sommes tous dépendants à quelque chose, quelque chose qui nous murmure à l’esprit une petite musique très proche de celle de The Next Tape. Alors interrogez vous, est-ce vous qui possédez cette chose ou est-ce elle qui vous possède ?

Do you hou hou, do you need me, do you ?

 

On retrouve The Next Tape sur :