Difficile d’imaginer un aussi pur produit grenoblois que le trio des JosephJoseph.  S’ils ont finit par incarner le style de part de chez nous grâce à leur hip-hop coloré, leur richesse musicale (un son varié, emplit de touches jazz, funk ou encore plein de surprises) mais aussi leur aisance scénique, c’est aussi par leur identité visuelle pétillante et leur motivation à toute épreuve que le groupe se place aujourd’hui dans les meilleurs espoirs rap de la scène locale. Impossible donc de louper leur petite performance en première partie de la grande Suzane ce soir du 12 décembre 2021… 

 

Bobs vissés sur la tête, décontraction assumée, lorsque le duo arrive sur la scène de la Source c’est un public très varié (plutôt jeune c’est vrai, mais de tout âge également) qui découvre la sérénité, mais surtout le groove de JosephJoseph. Projection visuelle, présence scénique travaillée et maîtrisée, son entraînant, le duo enchaîne le plus tranquillement du monde ses titres aux odeurs de canicule grenobloise – la crise de nerfs en moins, le souffle de fraîcheur en plus. Et le moins que l’on puisse dire, c’est quand ces temps de crise covidée mais aussi de froid, c’est juste carrément rafraîchissant.

 

 

Alternant savamment les épisodes planant et dansant, le duo semble convaincre le public – pourtant venu découvrir en live une artiste bien moins hip-hop (mais tout aussi entraînante grâce à sa pop / électro) qui n’est autre que Suzane. Avec JosephJoseph, l’invitation à la détente n’a jamais été aussi directe : l’auto-tune n’a jamais été aussi chill. Et pourtant, les beats sont là, et ne nous endorme pas au fonds de la salle. Le combo est … parfait.

 

 

La transition s’avère excellente vers la pop endiablée de Suzane, qui offre à la Source ce soir-là une performance bien huilée (car longtemps répétée via sa longue tournée). La réalité n’enlève rien au personnage connu sur les écrans : une énergie à toute épreuve et une performance globale impeccable, avec une préférence (tout à fait personnelle) pour « SLT » aussi convaincante que lors des Victoires de la Musique 2020. Un régal à redécouvrir de ses propres yeux, évidemment…

 

 

Très logiquement, on ne peut que souhaiter revoir très rapidement JosephJoseph pour pouvoir suivre en live son évolution (fulgurante) sur la scène grenobloise et sans doute bientôt, nationale – en tout cas, par ici nous l’espérons…

 

error: Contenu protégé !