Le dernier Mercredi du mois (DMM pour les intimes) rime avec soirée rock à l’Ampérage, organisée par Les Informelles. Une fois encore, un beau plateau était présent ce 30 Janvier avec Synematic, Catchlight, anasazi et Norwalk.

 

On avait bien besoin de cette soirée de début d’année (oui, oui, c’est encore le début de l’année le 30 janvier) pour se remettre dans le bain des concerts rock de Grenoble. Après une pause bien méritée, les affaires reprennent !

 

Synematic en version 2.0

Premier en scène et de retour après un petit moment de travail en studio, le duo Synematic est de retour. Complètement cachés derrière leur impressionnant matos électronique, ils ont donné un show autant visuel que musical. Toujours accompagnés par des vidéos projetées sur un écran, ils ont joué sur scène plusieurs nouveaux morceaux.

 

Synematic @ Ampérage

© Claire Desfrançois (@rocknpictures)

Les chansons sont très différentes, les transitions pas évidentes, donnant une impression générale un peu décousue. Première explication : les conditions de composition des chansons, dans le cadre de challenge avec un temps limité (24h). Deuxième explication : le trac de la première et les bugs techniques (Aaaaah, l’informatique). Un peu brouillon parfois, quelques ratés électroniques au début du set, la première sur scène pour ce nouveau projet n’aura pas été de tout repos pour le duo. Néanmoins, on a entendu et vu passer plein de bons éléments, les prochaines prestations s’annoncent de grande qualité. On a hâte de suivre les prochaines étapes de Synematic !

 

Le retour de Catchlight

Cette soirée, c’était aussi le retour de Catchlight en terres Grenobloises. Après la sortie de leur premier album concept « Amaryllis » en 2016, le groupe a continué de tourner pour soutenir leur création studio. L’expérience et le professionnalisme du groupe sont évidents. Le show est extrêmement bien mené. Les animations diffusées sur l’écran, illustrant Amaryllis (une ville dystopique, située dans un futur lointain sur une Terre détruite par les évènements de La Longue Nuit) et de son héro Tithon, ont permis d’installer une atmosphère unique. Mêmes les lumières de la scène, particulièrement bien synchronisées avec la musique, étaient de la fête.

 

Catchlight @ Ampérage

© Claire Desfrançois (@rocknpictures)

L’intensité qui s’est dégagée des 3 membres du groupe tout au long du set est prenante. En quelques notes, le spectateur se fait happer par l’univers de Catchlight. le public ne s’y trompe pas, ce sont bien eux les têtes d’affiche de la soirée. On ressort de là un peu hébété, avec l’impression d’avoir voyagé en quelques minutes dans un futur pas forcément rassurant. Une prestation parfaite.

 

anasazi, un show carré façon l’Ampérage

La soirée continue ensuite avec anasazi (non, aucun rapport avec les amérindiens et oui, pas de majuscule). Ils sont présents sur la scène métal progressif de Grenoble depuis un petit moment déjà, et ça se sent. Ils sont là pour défendre la sortie en 2018 de leur quatrième album « ask the dust ». Pas d’hésitation, le ton est rapidement donné. Un show efficace, là encore très dynamique et sans accroche.

 

anasazi @ Ampérage

© Claire Desfrançois (@rocknpictures)

Techniquement, il n’y a rien à dire : les chansons s’enchaînent, l’intensité est là… Le fait de passer derrière Catchlight, mauvais jour ou juste pas dedans, il aura manqué ce supplément d’âme de notre côté pour complètement accrocher. D’ailleurs, le public se manifeste aussi un peu moins. Il paraît que c’est l’heure des bières.

 

 

S’ils vous restaient un peu d’énergie (et de voix), voici Norwalk

Dernier groupe, changement d’ambiance. Norwalk investit la scène vers 23h pour une bonne heure de trash metal. Headbanging et compagnie sont de la partie, il est temps d’achever le public restant, qui donne toute l’énergie qui lui reste. Moi, je dois vous l’avouer, je n’avais plus beaucoup d’énergie à revendre et j’étais moins dans le trip trash metal. J’ai donc regardé de loin la fin de la soirée, à prendre quelques photos. On a perdu le rythme des concerts, il faudra s’y remettre plus sérieusement dans les semaines à venir !

 

Norwalk @ Ampérage

© Claire Desfrançois (@rocknpictures)

La conclusion de cette soirée ? Comme d’habitude, la DMM rock de l’Ampérage a assuré. La première de Synematic , le retour de Catchlight, les prestations d’anasazi et de Norwalk, on en a pris plein les yeux et les oreilles. Du coup, comme on doit reprendre le rythme, on s’y retrouve le mois prochain ?

 

L’ALBUM PHOTO