Frédéric Michallet, membre de l’emblématique groupe rock grenoblois « Dustroy », a sorti un livre qui nous plonge dans la scène locale grenobloise de ces dernières années, notamment rock. Si le livre retrace surtout l’histoire mouvementée de son groupe qui atteint ses 15 ans de vie aujourd’hui, le livre tient à rendre hommage aux personnalités qui font vibrer la ville ces dernières décennies… Focus !
 
Frédéric raconte qu’il a eu le déclic juste après un arrêt cardiaque il y a quelques mois. L’urgence d’écrire s’est imposée, et rapidement, « First Love Never Die » a vu le jour. L’occasion de graver quelque part son amour pour la musique, sa vie de musicien à Grenoble, auréolée des hauts et des bas qui ont accompagné sa passion du rock.

 
scene locale rock grenoble - dustroy first love never die
 

« « First Love Never Die », c’est également une plongée dans une ville bien plus rock qu’on ne l’imagine. Nombre de groupes y foisonnent, ce sera l’occase de faire également leur connaissance. Mais la vie de Fred et de Dustroy c’est plus qu’une vie, faite de concerts géniaux et… moins géniaux, de musiciens qui parfois partent en vrille avant de se réconcilier, et d’autres, hélas, partis définitivement. Il fallait leur rendre hommage ».

Voici un extrait du résumé de l’autobiographie, qui est sortie aux éditions le Joyeux Pendu et que l’on peut retrouver aujourd’hui à la Fnac, Décitre, mais aussi à Metallian Store (7, avenue Général Champon à Grenoble). Un récit qui nous régale d’anecdotes loufoques, drôles et parfois tendres, et qui représente une belle surprise dans le ciel gris de la musique locale en berne depuis la crise du Covid qui a vidé les salles de concert…

 

► Pour les intéressés :

Commander le livre

 

 


 

Tu as aimé cet article ? N’hésites pas à nous faire un don pour que le webzine continue d’exister
Faire un don ♥

 

error: Contenu protégé !