Pelouse sort fin 2017 son premier EP et figure, quelques mois plus tard, sur la Cuvée grenobloise 2018. Zoom sur un nouveau projet qui creuse tranquillement son sillon dans la scène locale grenobloise, grâce à un rock acoustique efficace oscillant entre noirceur et lumière. 

 

Pelouse, pour ceux dont ce nom de groupe bizarre -admettons-le- est encore étranger, est un trio grenoblois formé par Valentin Ceccaldi (violoncelle), Quentin Biardeau (saxophone et claviers) -deux anciens membres du collectif de musiciens jazz et musiques improvisées Tricollectif– et l’artiste multi-facettes Xavier Machault (chant). Plus précisément, il s’agit ici de deux musiciens effrontés qui accompagnent la voix grave et engageante d’un chanteur mêlant humour, noirceur et poésie dans une musique acoustique et brute.

Car oui, les textes de Xavier Machault allient avec brio pensées sombres et poésie lumineuse. Subtils, parfois même drôles comme le fameux « Vélo », les cinq titres de ce premier EP sorti en octobre 2017 nous dévoilent néanmoins un univers globalement sombre, parfois même carrément menaçant -cf le titre « Les rats »- avec des textes inquiétants et oppressants. Pourtant, le trio ne se noie pas dans le pathos avec une ambiance lourde façon tragico-dépressif et nous porte au contraire, vers d’autres contrées avec légèreté et malice.

Perchée quelque part entre la chanson contemporaine décalée et le rock sans guitare, la musique originale de Pelouse se révèle donc être l’un des derniers bijoux de notre scène locale grenobloise. Et ils ne perdent pas de temps pour le faire savoir. Pour preuve, leur apparition sur la Cuvée grenobloise 2018 -parmi les 14 figurants de cette année -les hisse déjà actuellement au rang des dernières découvertes réjouissantes de notre sphère alpine.

Pour ceux qui auraient d’ailleurs loupé -ou bien trop apprécié- le show remarqué du trio à la Bobine le 26 octobre 2017 aux côtés de Nuage Fou, sachez que vous pouvez les retrouver le vendredi 19 janvier à la Source, en première partie d’un autre groupe sympathique à découvrir dans le genre, Mendelson. Mais pas de panique, si vous ratez le coche, vous pourrez sans doute vous rattraper… mais dans une autre ville ! Voici les quelques dates que le trio enchaînera :