Paranoids Cats : voilà un nom qui expose d’emblée l’aspect décalé de cette formation rock peu commune. Fondée en 2014, celle-ci possède la particularité d’être composée d’un unique duo basse-batterie audacieux et enragé, expérimentant les sonorités d’un métal lourd aux frontières, parfois, d’un punk plutôt énergique et efficace.

 

C’est en 2014 que nous découvrons la voix éraillée – et juste complètement grunge- de François, actuel chanteur et bassiste de la formation, avec un premier EP qui annonce clairement les tendances psychédéliques de la nouvelle formation. Avec Alex, le batteur, ils enchaînent rapidement sur un premier album l’année suivante, « Hide this part of you », qui marquera leur entrée dans la danse : le début des tournées et des premières réjouissances, face à un public qu’ils sauront faire transpirer autant qu’eux-mêmes sur scène.

 

paranoid cats - though control - grunge - metal - rock

crédit : G.Bernard / Pochette album « Tought Control » sorti mai 2017

Une véritable déclaration d’amour faite à la basse, particulièrement, est faite à travers ces morceaux effrontés. L’absence de guitare en est presque une provocation. La plupart de leurs titres, qu’ils soient brefs ou plus longs, conservent une force similaire dont la basse est le moteur. Il y a ce quelque chose de lourd dans leurs morceaux (Motörhead est passé par là…), comme dans « Witches » notamment du dernier album tout frais, qui vient littéralement nous arracher de notre siège pour nous absorber dans cet univers un peu crade largement maîtrisé.

 

« Tought Control », est donc le troisième et dernier opus du duo drômois, tout juste sorti le mois dernier. En plus d’enchaîner les dates à une moyenne de 30/an, ils semblent vouloir enchaîner aujourd’hui les clips, témoin d’un univers de plus en plus aiguisé, avec une identité musicale (et graphique, parce qu’il faut quand même s’avouer que la pochette est juste démente, bordel) taillée au scalpel. Même si on se demande à quoi peuvent bien ressembler des chats paranoïaques (des idées, des propositions … ?), une chose est sûre : c’est ce que ce sont des félins sans doute un peu dangereux. A vos risques et périls.