On l’a aperçu en duo avec Rémi Guirao dans le récent clip « There’s a way », demeure le batteur de The Hankies – projet également porté par Rémi Guirao-, mais aussi, prêta sa voix au projet FILL, dont le titre « All » est apparu sur la Cuvée Grenobloise 2016. Toujours dans un registre indie-pop, Quentin Faverger revient cette fois-ci avec un premier EP solo sous le nom de FAV, « Mind’s Trap » …

 

Présenté par lui-même comme  « un quatre titres intimiste » permettant d’exprimer sa « vision d’un monde en lequel il est parfois difficile d’avoir confiance », « Mind’s Trap » est sorti ce dimanche 19 novembre 2017 sur toutes les plateformes. Comme ça, sans prévenir. La surprise donc de réentendre la voix atypique de Quentin Faverger, connue sur le projet FILL, pour un projet d’autant plus personnel encore.

Articulé autour de quatre morceaux représentés chacun par une illustration, ce premier EP expose un intérêt particulier pour la complexité des émotions et leurs illusions, thématique proche du projet FILL. Ces illustrations sont en réalité des portraits métaphoriques, faits d’éléments oniriques, jouant sur les symboles.

 

fav - fav mind's trap - indie pop - indie pop grenoble - scene locale grenoble - scene locale - groupe musique grenoble - musique grenoble

pochette de l’album Mind’s Trap @ Charlène Ingouff

Sur le site de FAV, il est précise que les principaux thèmes abordés sont ici « le manque de confiance en soi », en lien avec un « monde stressant dans lequel certaines personnes ont du mal à avancer et prendre des repères, avec une illusion de contrôle sur son environnement ».

Une démarche intéressante, dont le résultat musical reste encore à découvrir :