Après la double release party qui prenait place à l’Ampérage le 9 novembre 2017 avec Lapsykay et Woobedub, on remet cette fois-ci le couvert avec une nouvelle double release Dub ce samedi 10 mars avec deux nouvelles étoiles montantes du dub local : Sumac Dub et Beo Dub Project.
 

En douceur, Sumac Dub lance les hostilités avec son nouvel album « Old Man Willow », sorti chez ODG Prod.
 


 

Sumac Dub : un rythme crescendo

L’ambiance est décontractée et les sonorités dub-reggae. Pendant une heure, Sumac Dub alterne entre samples bien placés et aires de… violon ! Un instrument très peu utilisé en dub qui confère à l’artiste sa singularité et qui ravit les oreilles.

Sumac Dub, sélectionné sur la Cuvée Grenobloise 2018, s’adresse timidement au public alors que Boobsy Lulu monte sur scène pour l’accompagner sur le morceau « Sweet Nightmare ». Plus le temps passe et plus le rythme accélère.
 


 
C’est au tour des deux chanteurs de The MauCal’s de faire des allées et venues sur les planches de l’Ampérage, avant une transition marquée par la fin de cette prestation qui tend maintenant davantage vers du stepper pour plonger le public dans l’ambiance folle de BeO Dub Project.
 

BeO Dub Project : feu !

Après un changement de plateau qui prenait son temps, BeO Dub Project commence fort pour la sortie de son troisième album « Keep moving«  avec une prestation scénique calculée et travaillée.

Deux projecteurs déroulent des images abstraites sur la scène au fil du concert, alors que Nalya Jo du projet The Next Tape et Jah’Kin font tour à tour leur apparition pendant le show.
 


 
Ce dernier, tout droit venu de Jamaïque, a particulièrement ambiancé le public grâce à une énergie époustouflante, alors que le guitariste s’affublait de différents masques, tels que le masque des Anonymous ou encore un masque de clown ou d’ours.

Les quatre artistes ont tout donné pendant plus d’une heure pour le plus grand plaisir des amateurs de dub venus les écouter ce samedi.

Et c’est sur un mini open mic que BeO Dub Project a décidé de terminer son set avec la venue sur scène de Gosh du groupe de reggae grenoblois Diskr et celle d’une ou deux personnes du public (plus ou moins éméchées et plus ou moins dans la tonalité).

Pour résumer, Sumac Dub et BeO Dub Project nous ont offert une double release party… aux petits oignons !
 


 
Toutes les images de la soirée