Ce soir du samedi 10 mars à la Source a eu lieu la première des deux soirées des Découvertes du Travailleur Alpin, présentant là les quatre premiers groupes de la « compétition » 2018. Cheercake, Kinetic, Faith in Agony et Sunshadows ont donc assuré la spectacle dans la petite salle de l’Auditorium, qui cachait parmi son public les membres du jury de cette édition … 

 

Qu’on le rappelle, Les Découvertes du Travailleur Alpin est un tremplin organisé par les Amis du Travailleur Alpin depuis quelques années. Deux soirées sont organisées pour présenter huit groupes au public au total. L’objectif ? Retenir deux d’entre eux pour qu’ils assurent la première partie de l’événement principal des Amis du TA, la Fête du Travailleur Alpin … Devant une foule de curieux, une poignée de photographes et sous les yeux des membres du Jury.

 

Cheercake ouvre le bal : une introduction électro

Lors d’une interview accordée à notre webzine fin 2017, Cheercake avait clairement exposé son approche cynique et confié que les influences du projet mêlaient le fatalisme d’œuvres dystopiques comme la série Black Mirror, et le culte de l’absurde-trashy vu chez les artistes tels que Die Antwoord. 

Le duo formé par Flaca et Rooj exposent ce soir ces ambitions nouvelles par la mise en scène ironique et quasi-apathique d’un show débutant et se clôturant par les instructions absurdes d’une voix féminine robotisée. Les artistes, n’ont, eux, lâché aucun mot aux spectateurs sur lesquels ils ont lâché sans prévenir une profusion de faux billets après quelques minutes de concert.

 

Le duo Cheercake en ouverture de la soirée des Découvertes du T.A

Des morceaux, tels que « Woop« , « Reality show » ou « Halloween » ont été plus convaincants que d’autres et sont parvenus à remuer un public plutôt dans l’expectative. Observatrice, face à un set de 30mn alternant rythmes entraînants et titres planants, la petite foule désormais rassemblée semblait en vouloir plus de la part de ce duo dont les idées jaillissent de part et d’autres.
 

La suite de la soirée : le rock à son comble

Cheercake laisse ainsi place à Kinetic, amputé d’un bassiste. Mais l’énergie du groupe lyonnais de la soirée était elle plutôt au rendez-vous, offrant à la salle un joli spectacle de guitar hero prenant son pied. Le groupe est parvenu à nous entraîner grâce à des riffs efficaces, persuasifs et bien construits, arrivant au bon moment. Le rock est désormais arrivé à la Source et ne nous quittera plus de la soirée …

 

Duo batteur/guitare du groupe Kinetic

Lorsque l’on connaît la chanteuse de l’ex-groupe Smoky Eyeson sait pertinemment que l’on va en avoir pour notre grade avec Faith in Agony, qui assure la suite de la soirée. Un blues-rock ultra-énergique doublé d’un jeu de scène plus qu’évocateur prend place : on peut dire sans rougir que les murs un peu vide il y a 1h30 transpirent bien plus désormais. L’assurance troublante du groupe affiche un quator sûr de lui, faisant rugir une chanteuse embarquée dans l’effusion de ses propres danses.

 

Chanteuse des Faith in Agony

La puissance féminine laissera place à la puissance masculine avec Sunshadows, qui sort fraîchement d’une campagne de financement participative réussie grâce à laquelle ils ont pu sortir un deuxième album joué ce soir, « Error 99 ». Un rock aux multiples influences toujours aussi efficace pour le trio, qui nous a lâché pour cette fin de soirée un mélange d’anciens titres et de nouveaux, le tout agrémenté de paroles bienveillantes. Un des projets ayant certainement le plus convaincu durant cette première soirée des Découvertes du Travailleur Alpin.

 

Sunshadows en clôture de cette première soirée des Découvertes du T.A

Rendez-vous le samedi 24 mars à l’Ampérage pour découvrir sur scène les quatre derniers groupes du tremplin!

 

Toutes les images de la soirée