Le 18 Juin 2016, Melatonin sort son premier clip « Sell your House » et enchaîne rapidement avec la sortie de son premier EP de 5 titres, Magnificat. Depuis, Melatonin a fait de la route avec une grande tournée en 2017, et envisage 2018 dans cette continuité… Présentation d’un groupe qui proclame explorer l’état mystérieux du sommeil à travers un rock-folk-électro aux influences très marquées.  

 

› Pourquoi avoir structuré votre groupe et musique autour de cette thématique du sommeil et des rêves ?

La mélatonine est l’hormone du sommeil, mais une fois endormi on ne sait jamais vraiment ce qui nous attend… Les rêves ? Les cauchemars ? C’est un espace encore plus vaste que la réalité, tout y est possible et c’est terriblement inspirant ! Cette part de mystère contenue dans les rêves est très importante dans notre musique, et nous essayons de mettre en évidence ces endroits non-définis, les coins sombres de la pièce en quelque sorte. Nous essayons de transporter les gens dans cet espace mystérieux grâce à des moments de transe, de l’électro, des passages ambient ou des guitares stratosphériques qui gravitent souvent autour d’une même base, celle d’un songwriting plutôt folk.

 

melatonin
 

› Les influences sont souvent multiples ; mais si vous ne deviez en citer qu’une, quelle est la plus présente dans vos compositions … ?

On va dire Radiohead, surtout ce qu’ils ont fait à partir des années 2000.

 

› Si vous deviez choisir un live qui resterait dans vos mémoires, ce serait … ?

Le coup d’envoi de notre tournée et la release-party de notre premier EP [ Magnificat ], sur la grande scène du Brise-Glace à Annecy, dans le cadre du festival Hors-Pistes. On avait un peu de pression car c’est intimidant de se retrouver devant autant de gens pour un premier concert, mais comme on est soutenu par le Brise-Glace, on était à la maison et tout s’est vraiment bien passé ! C’était très encourageant. Sinon le dernier concert au Bistro des Tilleuls, à Annecy également, était super. Un truc fort, presque magique s’est passé. Sur scène on était tellement bien, comme si le groupe existait et jouait ensemble depuis des décennies. Et le public est rentré directement dedans et n’est jamais ressorti.

melatonin - rock - bistro des tilleuls annecy

Souvenir des Melatonin au Bistro des Tilleuls, Annecy

› Votre meilleure rencontre / la plus improbable en tournée ?

Même si on fait dorénavant attention à ce que ça ne soit pas toujours le cas, on a la fâcheuse tendance à transformer nos concerts en soirées après avoir joué, et du coup on a fait pas mal de rencontres insolites ou intéressantes. S’il faut choisir, c’est sûrement l’équipe du BDE de l’EM School à Lyon ! On a vraiment été surpris par leur accueil et leur gentillesse, puis la soirée s’est tellement bien passée qu’on a rejoué deux autres fois pour eux ! Les concerts étaient toujours sold-out et il y avait un public en or avec des gens chauds bouillants. Même sur des passages plus ambient ou downtempo, les gens étaient en transe !

Sinon dans la catégorie improbable, à la Tannerie de Bourg-en-Bresse on s’est retrouvés à devoir expliquer notre musique et tout le concept autour à des gens bourrés qui zonaient devant la salle mais n’avaient pas écouté le concert, et qui ont ensuite insisté longuement pour nous porter sur leurs épaules, ça n’a pas l’air dingue dit comme ça mais sur le moment c’était mémorable.

› Votre prochain album … ?

Sur le prochain disque, on va essayer d’explorer beaucoup plus en profondeur ce qui a été amorcé dans le premier EP, avec des chansons plus grandiloquentes, plus complexes, et des partis pris plus tranchés. Il est déjà en grande partie composé, mais on va passer cette année à le fignoler et avec un peu de chance il devrait être disponible début 2019. Par contre, vous pouvez toujours venir nous voir en concert en 2018 pour découvrir certaines de ces chansons en avant-première … !

 

► En concert à EVE avec Aquila le jeudi 15 février à 20h